Image TUF - Frédéric Bonan

TUF - Frédéric Bonan


Cursus de Frédéric Bonan à ses débuts dans le monde des entreprises

Le futur businessman travaille comme vice-président de la CNJE, spécialisée dans l'export en Asie et aux USA, entre son diplôme de l'ENSMA et son master en commerce de l'ESSEC. Frédéric Bonan s'engage dans le milieu professionnel en travaillant comme chargé d'affaires pour le cabinet de conseil en mercatique industrielle 2MI. Il s’occupait par exemple des études stratégiques de l’établissement. Le travail du jeune sortant de l’ESSEC au poste de cadre technico-commercial pour Altran Technologies consistait à orienter les petites et moyennes entreprises dans leur développement. Il a en effet des compétences dans le domaine.

Réalisations et savoir-faire développé au sein d'Altran

Tout au long de sa carrière au sein du groupe Altran Technologies, Frédéric Bonan étend ses compétences en marketing, en gestion, en méthode opérationnelle et en valorisation. L'appui à la direction et au conseil d’administration des succursales en perte de vitesse mais aussi le redressement de différentes boites sont les activités du cadre technico-commercial du holding Altran. Le plan de développement pensé par Frédéric Bonan grâce à son expérience au sein du réseau Altran repose sur la mise en place d’une équipe d'auditeurs qualifiés et d’un réseau influent de partenaires. Le lancement d’un réseau puissant d'auditeurs expérimentés mais aussi le développement de centres de profits étaient les occupations de l’ingénieur d’affaires chez Altran durant ses premières années.

Au cours de ses premières années chez Altran, l’ingénieur d’affaires a coopéré pour le redressement de Lore, une succursale du groupe présentant des pertes importantes. Il a également développé sa liste de consultants durant cette intervention. Les études de Frédéric Bonan en business et son expérience en tant que chargé d'affaires lui ont valu d'être promu responsable marketing chez Altran. Le consultant s’investit entièrement dans la conception ainsi que l’exécution des programmes stratégiques des collaborateurs d’Altran pendant ses 9 ans au poste de responsable du développement de la compagnie. Lors de la relance de Lore, Frédéric Bonan est passé de manager à PDG, en parallèle de son poste de conseiller stratégique chez Altran où il dirigeait les succursales.

Les petites et moyennes entreprises soutenues par I-Deal Development profitent notamment de la stabilité et de l’expertise d'une multinationale sans les obstacles connexes. Initiée par Frédéric Bonan, cette approche permet à l’enseigne de se réaliser réellement. Dans le but d’épauler efficacement les petites et moyennes entreprises sans les inconvénients liés à l’ampleur d’une multinationale, le manager fonde I-Deal Development. Il aspire aussi à modifier le modèle d'entreprise exceptionnel étudié chez Altran qui a entrainé sa réussite. Le développement des petites et moyennes entreprises se fera promptement avec une équipe unie et enthousiaste ainsi que l’assistance de l'homme d'affaires qui aide dans l'amélioration des connaissances et de l'entente du staff. En fonction de chaque nouveau défi lié aux avancées technologiques et à la conjoncture économique, Frédéric Bonan aide les PME à préparer leur future évolution grâce à sa technique atypique.